•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'autrice Lise Tremblay réfléchit au rapport des femmes à l'amour

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au samedi à 1 h et le samedi à 19 h)

L'autrice Lise Tremblay réfléchit au rapport des femmes à l'amour

Audio fil du mardi 20 mars 2018
Photo de Lise Tremblay, en studio

L'auteure Lise Tremblay

Photo : Radio-Canada / Jean-Simon Fabien

L'automne dernier, Lise Tremblay transportait ses lecteurs dans un village cerné par des loups dans son cinquième roman, L'habitude des bêtes. Elle prenait prétexte de la présence des fauves pour arpenter la nature humaine à travers des personnages hantés par la vieillesse et la mort, mais portés par la bonté. Aujourd'hui, elle travaille sur un recueil de nouvelles qui se penche sur la place prépondérante de l'amour dans la vie des femmes.

L’habitude des bêtes (Nouvelle fenêtre), Lise Tremblay, Boréal, 26 septembre 2017

Résumé de l’éditeur : Les loups sont revenus. Dans l’immense réserve faunique, on a trouvé des carcasses d’orignaux à moitié dévorées. On dit qu’il y a deux meutes qui parcourent la montagne. On commence même à les apercevoir dans les cours et les jardins des humains qui vivent aux alentours.

Il y a des gens qui y voient un signe rassurant. Si les prédateurs se multiplient, c’est donc qu’il y a des proies en abondance. Les villageois, eux, comprennent toute l’ampleur de la menace. Le loup est l’ennemi de l’homme depuis la nuit des temps. Il ne sera jamais possible de partager le territoire avec lui. Pas question de courber l’échine, ce serait le retour au chaos. Alors ils s’organisent pour vider la montagne avant qu’il ne soit trop tard. Une frontière invisible se dessine entre les gens, ceux qui sont pour la chasse au loup et ceux qui sont contre. Elle divise les familles et réveille de vieilles guerres, où il y a eu des blessés, même des morts.

La couverture du livre « L’habitude des bêtes », de Lise TremblayAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La couverture du livre « L’habitude des bêtes », de Lise Tremblay

Photo : Boréal

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi