Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-Louise Arsenault
Audio fil du jeudi 14 janvier 2016

Golden Square Mile, histoire d’une peine d’amour

Publié le

Zou, dont le narrateur de Golden Square Mile est follement amoureux, ici photographiée par son auteur.
Zou, dont le narrateur de «Golden Square Mile» est follement amoureux, ici photographiée par son auteur.   Photo : Maxime Catellier

« L'amour, c'est pas quelque chose, c'est quelque part », disait Mille Milles dans Le nez qui voque. Pour Maxime Catellier, c'est dans le quartier Centre-Sud, son Golden Square Mile à lui, qu'il se trouve. C'est là qu'il a rencontré puis perdu Zou, sa Patti Smith, sa Françoise Hardy et sa Garbo à lui. Entre récit et poésie, fiction et réel, il écrit pour exorciser l'obsession amoureuse qui le tenaille.

Résumé :

Golden Square Mile est un récit poétique dans la veine du Nadja d’André Breton. Ici, nous suivons la déchirante histoire d’un amour qui se perd dans ce quartier que certains appellent le Centre Sud de Montréal mais que l’auteur considère comme son Mile carré doré, le quartier le plus riche en émotions, le seul quartier où il puisse vivre. Ce quartier sera incendié et ébranlé dans ses fondations mêmes par la violence de cet amour. Et renaîtra de ses cendres. Golden Square Mile est le roman vécu de l’hallucination amoureuse : l’amour fou y prend la forme d’une errance urbaine qui touchera tous ceux qui ont déjà aimé passionnément.

Golden Square Mile est publié à L'Oie de Cravan.

Chargement en cours