•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Larry Tremblay : « Quand je n’écris pas, je me sens moins vivant »

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au vendredi à 1 h et le samedi à 20 h)

Larry Tremblay : « Quand je n’écris pas, je me sens moins vivant »

Il sourit au micro.

L'auteur Larry Tremblay

Photo : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa

Avec 30 pièces et une trentaine de livres, dont L'orangeraie, l'œuvre de l'écrivain et dramaturge Larry Tremblay est colossale. « Écrire, c'est une maladie, une obsession, c'est un besoin. C'est une façon de regarder le monde, de s'inscrire dans le monde et de se faire exister », affirme-t-il. Avant de répondre à la « liste de l'invité », Larry Tremblay raconte comment le roman L'orangeraie a été adapté sur le web par Chants Libres et le Nouvel Ensemble Moderne (NEM) à l'occasion de Prélude à l'opéra. L'opéra complet sera présenté en octobre 2021.

Quelle chanson vous représente?
J’voudrais pas crever, paroles de Boris Vian, musique de Jacques Datin et interprétation de Serge Reggiani

Quel est votre état d’esprit?
Insatisfait

Quel est votre mot préféré?
Arc-en-ciel

Et celui que vous aimeriez bannir?
CHSLD (Centre d’hébergement et de soins de longue durée)

Qu’y a-t-il sur votre table de nuit?
Les livres lus récemment : L’absente de tous bouquets, de Catherine Mavrikakis, Anomalie, de Hervé Le Tellier, et Histoire du fils, de Marie-Hélène Lafon

Quel est votre plus ancien souvenir de lecture (le premier livre que vous vous rappelez avoir lu)?
Pieds nus dans l’aube, de Félix Leclerc

Quelle lecture a fait votre éducation sentimentale ou amoureuse?
À la recherche du temps perdu, de Marcel Proust

Quelle lecture vous a fait changer d’opinion, a changé votre regard sur un sujet?
L’interprétation des rêves, de Sigmund Freud

Quelle lecture obligatoire a été une torture?
Mein Kampf (Mon combat), d’Adolf Hitler. « Je voulais aller au fond des choses pour comprendre comment il est possible qu’un homme ait écrit un pareil livre dans les années 1924-1925, dans lequel il dit exactement ce qu’il a l’intention de faire, des choses horribles, tout est écrit là-dedans. N’empêche qu’on l’a élu, en 1933, chancelier de l’Allemagne. Et on sait ce qui s’est passé par la suite. »

Quelle est votre lecture réconfort?
Le livre de l’intranquillité, de Fernando Pessoa

Quel « chef-d’œuvre » est surestimé?
L’œuvre de Jeff Koons

Quelle expression vous exaspère?
« Du coup »

Quelle est la pire ou la plus belle chose qu’on vous a dite?
La pire : « Tu fausses quand tu chantes. »
La plus belle : « Tu as une belle voix. »

Qui est votre héroïne ou votre héros dans la vie réelle?
Actuellement, Alexeï Navalny

La plus grande leçon que la vie vous a apprise?
Qu’elle n’est pas éternelle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi