•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au vendredi à 1 h et le samedi à 20 h)

Prophétie pour un corps de mars, un monologue aux rayons X de Dany Boudreault

Il sourit subtilement au micro.

Le dramaturge Dany Boudreault

Photo : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa

C'est fou, la distance que nous avons parcourue sans aller nulle part depuis deux mois. Dany Boudreault fait le bilan de ce qui reste et ce qui disparaît de nos corps à force de bulletins de nouvelles anxiogènes, d'envies réprimées, d'inquiétudes pour nos proches, de gestes d'entraide et de distractions. Au micro de Marie-Louise Arsenault, le poète, comédien et dramaturge imagine une conversation entre son corps de mars, qui s'inquiétait pour sa mère malade et admirait la force d'Adèle Haenel, et son corps d'avril, prêt aux sacrifices.

« Mon corps de mars, ton anxiété t’a préparé à la catastrophe. En avril, l’anxiété est collective, ce qui en allège le poids. Tu aides tes amis, pour ne pas devenir fou. Maxime vous commande des masques noirs très élégants sur Internet. Masqué, tu marches dans les rues de Villeray, par ennui. En avril, l’ennui est un privilège. Tu erres. Tu t’entraînes sur le Facebook Live d’Éric Cabana. Ça va peut-être te faire sortir de la crise avec un nouveau casting. Tu écris. Mais les mots ne parviennent pas à cerner ce que tu ressens. Tu te sens inadéquat en permanence. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi