•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au vendredi à 1 h et le samedi à 20 h)

Le triangle et l'Hexagone, de Maboula Soumahoro : réflexions d'une femme noire en France

Une dame sourit à la caméra.

Maboula Soumahoro est docteure en civilisations du monde anglophone et spécialiste en études africaines-américaines et de la diaspora noire/africaine.

Photo : La Découverte

« Pour la France, je représente, à partir de mon corps, une sorte d'extériorité. Je ne suis pas d'ici, je ne suis pas du terroir, même si je suis née à Paris. Mon corps rappelle toujours que je viens d'ailleurs. » Maboula Soumahoro réfléchit aux questions identitaires dans son essai autobiographique Le triangle et l'Hexagone. L'intellectuelle et chercheuse française aux origines ivoiriennes explique son parcours comme femme noire dans un système qui tend à la museler.

Le triangle et l’Hexagone : réflexions sur une identité noire, Maboula Soumahoro, La Découverte, février 2020

Résumé de l'éditeur : À travers une écriture lumineuse, Maboula Soumahoro pose son regard sur sa vie, ses pérégrinations transatlantiques entre la Côte d’Ivoire des origines, la France et les États-Unis, et ses expériences les plus révélatrices afin de réfléchir à son identité de femme noire en ce début de 21e siècle. Ce parcours, quelque peu atypique, se déploie également dans la narration d’une transfuge de classe, le récit d’une ascension sociale juchée d’embûches et d’obstacles à surmonter au sein de l’université.

Le débat houleux entre Alain Finkielkraut et Maboula Soumahoro :

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi