•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dans l’univers du scénariste Richard Blaimert

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au samedi à 1 h et le samedi à 19 h)

Dans l’univers du scénariste Richard Blaimert

Richard Blaimert.

Richard Blaimert

Photo : Radio-Canada / Olivier Lalande

De son vrai nom Richard Tremblay, l'auteur et scénariste Richard Blaimert a commencé sa carrière comme comédien, sur scène et à la télévision. En 1990, il se met à l'écriture de la série culte Watatatow. C'est à lui que l'on doit l'inoubliable série Le monde de Charlotte, pour laquelle il a reçu le prix Gémeaux du meilleur texte de téléroman en 2002 ainsi que le prix Gémeaux du meilleur téléroman en 2002 et en 2003. Richard Blaimert est également le scénariste derrière les séries Nouvelle adresse, Hubert et Fanny et la toute dernière, Cerebrum. Au micro de Marie-Louise Arsenault, il revient sur les défis qu'il rencontre au quotidien lorsqu'il écrit une série.

Questionnaire

Quel est votre état d’esprit?
Fébrile, mais content

Quel mot vous décrit?
Persévérant

Quelle est votre devise?
« J’ai pas un gros nez, mais je sens de loin. »

En quoi excellez-vous?
Vivre dans ma tête…

Quel est votre mot préféré?
Vérité

Et celui que vous aimeriez bannir?
Cruauté

Qu’y a-t-il sur votre table de nuit?
Mon iPad, pour les séries télévisées. Côté romans, je suis en train de lire Le Mammouth, de Pierre Samson, Querelle de Roberval, de Kevin Lambert, et Fleuve, de Sylvie Drapeau

Quelle lecture a fait votre éducation sentimentale ou amoureuse?
Agaguk, d’Yves Thériault, Complot, d’André Mathieu, et Le cœur découvert, de Michel Tremblay

Quelle lecture obligatoire a été une torture?
Menaud, maître-draveur, de Félix-Antoine Savard, et Bonheur d’occasion, de Gabrielle Roy

Quel livre a changé votre vie?
À l’ami qui ne m’a pas sauvé la vie, d’Hervé Guibert

Quel livre, film, pièce de théâtre ou spectacle, vous a le plus troublé?
Question cruelle. Il y en a tant, mais j’ai été bouleversé par le film Shame, de Steve McQueen.

Quel « chef-d’œuvre » est surestimé?
Breaking the Waves, de Lars Von Trier.

Quel est votre plus récent engouement artistique?
J’ai vu beaucoup de séries cette année, mais rien ne surclasse les séries Chernobyl ou Unbelievable. Mon cœur balance entre les deux!

Quelle chanson vous représente?
My Way, de Anka

Quel est votre album chouchou?
Alibis, de Carole Laure et Fantastica: Music From Outer Space, de Russ Garcia

Avez-vous le souvenir d’un spectacle exceptionnel, d'une performance inoubliable?
Il y a Christine Beaulieu dans J’aime Hydro qui m’a donné l’envie de l’engager pour Hubert et Fanny, puis pour Cerebrum, mais mon moment de vie, c’est quand j’ai vu mon idole de l’époque, Mary Louise Parker, dans Proof sur Broadway.

Quel est le film qui vous a fait pleurer?
J’ai follement pleuré pour Jessica Lange dans Frances, mais un film, très mauvais, qui remporte ma palme du mélodrame, c’est The Other Side of the Mountain, de Larry Peerce.

Quelle expression vous exaspère?
« Rien n’arrive pour rien. »

Quelle est votre réplique fétiche?
« Il manquait d’imagination et se comportait comme les gens qui n’apprennent que lorsque leur propre chair est atteinte », de Bernardo Atxaga.

Quel texte pouvez-vous réciter par cœur?
Acte V, scène première de Britannicus

Qui est votre héros dans la vie réelle?
Je bois une margarita au bord de la mer avec mon chum. Je ne dirais pas non à un bol de frites.

La plus grande leçon que la vie vous a apprise?
La vie est injuste.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi