•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

<em>Miroir de nos peines</em>, de Pierre Lemaitre : l'omniprésence de la guerre

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au samedi à 1 h et le samedi à 19 h)

Miroir de nos peines, de Pierre Lemaitre : l'omniprésence de la guerre

L'écrivain Pierre Lemaître

L'écrivain Pierre Lemaître

Photo : Getty images/AFP/Joël Saget

Après Au revoir là-haut, bouquin couronné d'un Goncourt, et Couleurs de l'incendie, Pierre Lemaitre clôt sa trilogie Les enfants du désastre avec Miroir de nos peines. L'écrivain français campe son récit dans les affres de la Deuxième Guerre mondiale en donnant la voix à des gens ordinaires habituellement écartés des grands livres d'histoire.

Cette guerre que je pensais lointaine est extrêmement présente. […] Aucune famille ne peut dire qu’elle est sortie indemne de ce carnage. Elle a incisé tout le tissu social de ce pays.

Pierre Lemaitre

Miroir de nos peines, Pierre Lemaitre, Albin Michel, 8 janvier 2020

Résumé de l'éditeur : Avril 1940. Louise, trente ans, court, nue, sur le boulevard du Montparnasse. Pour comprendre la scène tragique qu’elle vient de vivre, elle devra plonger dans la folie d’une période sans équivalent dans l’histoire où la France toute entière, saisie par la panique, sombre dans le chaos, faisant émerger les héros et les salauds, les menteurs et les lâches... Et quelques hommes de bonne volonté.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi