•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le monde vu par Lise Tremblay

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au samedi à 1 h et le samedi à 19 h)

Le monde vu par Lise Tremblay

Elle sourit au micro.

L'écrivaine Lise Tremblay

Photo : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa

« Le monde va à sa perte, c'est sa seule politique. » Lise Tremblay, à qui l'on doit L'hiver de pluie et plus récemment L'habitude des bêtes, cite Marguerite Duras à sa première réponse de notre questionnaire « Le monde vu par ». L'écrivaine de Chicoutimi qui se réclame du peuple trouve que l'on parle trop de Trump, mais pas assez des gens ordinaires.

La lecture me donne de l’espoir. Ça m’a sauvée et ça me sauve encore.

Lise Tremblay

Son dernier livre : L'habitude des bêtes (Nouvelle fenêtre), Montréal, Éditions du Boréal, 2018

Résumé de l'éditeur : Les loups sont revenus. Dans l’immense réserve faunique, on a trouvé des carcasses d’orignaux à moitié dévorées.

On dit qu’il y a deux meutes qui parcourent la montagne. On commence même à les apercevoir dans les cours et les jardins des humains qui vivent aux alentours. Il y a des gens qui y voient un signe rassurant. Si les prédateurs se multiplient, c’est donc qu’il y a des proies en abondance. Les villageois, eux, comprennent toute l’ampleur de la menace.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi