•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Paul-André Fortier, 45 années de danse dans le corps

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au samedi à 1 h et le samedi à 19 h)

Paul-André Fortier, 45 années de danse dans le corps

Il sourit au micro.

Le danseur Paul-André Fortier

Photo : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa

« On célèbre beaucoup en danse le corps juvénile qui est plein d'énergie, plein de possibilités. Le corps vieillissant a autre chose à dire. Ce qu'il perd en moyens [...] il le gagne en profondeur. Il est chargé de sa propre histoire. » Âgé de 71 ans, le chorégraphe et danseur Paul-André Fortier continue de tester les capacités et les limites de son corps. Il publie Masculin singulier, dans lequel il fait un retour sur ses 45 années d'expérience dans cette discipline.

Masculin singulier est publié aux Éditions du Noroît.

Résumé de l'éditeur : Être un homme et danser jusqu’à 70 ans, c’est tout sauf ordinaire. Danser et chorégraphier sont des métiers peu connus. Artiste du corps en mouvement, Paul-André Fortier a exploré, pendant plus de quarante ans, les capacités expressives du corps à titre de danseur et de chorégraphe.

Cet essai propose un voyage au cœur même de la création et de l’interprétation de ses œuvres qui, pour une grande part, se sont faites en solo. Fortier y lève le voile sur ses aspirations, ses doutes, ses échecs, ses joies et ses succès. Il y parle de collaborations glorieuses – entre autres avec la plasticienne Betty Goodwin – et de solitude aussi, tout en faisant la part belle au Solo 30X30, qu’il a dansé 450 fois, dans quinze villes sur trois continents.

Le 28 octobre 2019, les Prix de la danse de Montréal ont remis à Paul-André Fortier une récompense prestigieuse pour souligner l'ensemble de son œuvre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi