•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le livre <em>Phora,</em> de Nicolas Lévesque, l'Atlas des psys

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au samedi à 1 h et le samedi à 19 h)

Le livre Phora, de Nicolas Lévesque, l'Atlas des psys

Il porte une chemise à pois.

L'auteur et psychanalyste Nicolas Lévesque

Photo : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa

« Être psy, c'est porter le fardeau et la souffrance des autres. C'est soulever l'insupportable, ce que les gens n'arrivent pas à porter par eux-mêmes, ce qui est trop lourd. » Le psychanalyste et auteur Nicolas Lévesque publie son huitième ouvrage, Phora : sur ma pratique de psy. Comme le titre l'indique, le psychanalyste, qui compte 21 ans d'expérience, lève le voile sur sa pratique et fait, par la même occasion, l'apologie de la psychanalyse, vitale selon lui.

[Consulter un psychologue], c’est aussi devenir conscient de ce que l’on porte en nous, tout l’héritage de notre vie, la vie de nos parents, la société dans laquelle on vit. On porte des choses extrêmement riches dont on n’est pas conscients.

Nicolas Lévesque

Phora : sur ma pratique de psy, Nicolas Lévesque, Varia, 16 octobre 2019

Résumé de l'éditeur : Nicolas Lévesque reprend la plume pour témoigner de ce que peut mettre en scène un mois dans sa pratique de psy. Aucun regard totalisant ici, aucun jargon hermétique, aucune étude de cas classique, plutôt un peuple de fragments qui incarnent la diversité des vivants, la richesse de nos mises en jachère, le labeur de la thérapie.

En le lisant, on découvre que la psychanalyse n’est pas morte, qu’elle peut même, au contraire, être de la plus grande vitalité en embrassant les contradictions de son époque, en reconnaissant les effets d’une violence sociale aux multiples visages, en délaissant ses peurs et sa rigidité au profit de la singularité merveilleuse, inexplicable, de chaque être humain, qui mérite des psys souples, doux, humbles, authentiques, qui ont une curiosité infinie et une capacité de se réinventer à chaque séance.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi