Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-Louise Arsenault
Audio fil du mardi 1 octobre 2019

Que reste-t-il de nos voyages, de Marie-Julie Gagnon, collectionneuse de souvenirs

Publié le

Elle sourit au micro.
La chroniqueuse et autrice Marie-Julie Gagnon   Photo : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa

« Je suis persuadée que voir du pays permet d'évoluer, peu importe notre âge, notre parcours ou le solde de notre compte bancaire. Que ce qui reste en nous des jours, des mois, des années plus tard est d'une valeur inestimable », écrit Marie-Julie Gagnon. L'autrice et chroniqueuse publie Que reste-t-il de nos voyages, une réflexion poussée sur le tourisme éthique et qui défend l'idée qu'investir dans les souvenirs devrait primer sur les choses matérielles.

À lire : Que reste-t-il de nos voyages? Réflexions pour aller encore plus loin, Marie-Julie Gagnon, Éditions de l’Homme, 25 septembre 2019

Résumé de l'éditeur : Voir du pays, ça change quoi? C'est la question que s'est posée Marie-Julie Gagnon, une vingtaine d'années après avoir mis le voyage au cœur de sa vie. À la façon d'un documentaire, elle rencontre des voyageurs aux parcours variés et des experts de différentes disciplines pour tenter de mieux comprendre l'impact du voyage à court, moyen et long terme.

Pourquoi est-ce si difficile de résister à l'appel de l'ailleurs après y avoir succombé une première fois? Comment un séjour à l'étranger peut-il influencer la vision du monde? Le voyage est-il une fuite, une quête ou une thérapie? Des vacances d'une ou deux semaines peuvent-elles mener à des changements durables?...

Chargement en cours