•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au vendredi à 1 h et le samedi à 20 h)

Entrevue avec Timothée de Fombelle

Audio fil du mercredi 8 mai 2019
Il sourit au micro.

L'écrivain Thimothée de Fombelle

Photo : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa

Timothée de Fombelle est de passage à Montréal pour parler de son dernier ouvrage. L'écrivain français qui a vendu plus de 1 million d'exemplaires de sa saga jeunesse Tobie Lolness revient avec Capitaine Rosalie, une BD qui reprend l'un de ses thèmes de prédilection, soit le passage de l'enfance à l'âge adulte. On profite de l'occasion pour discuter de sa propre enfance, passée en Afrique, un continent qui est selon lui « une fenêtre ouverte sur l'ailleurs ».

Notre enfance n’était pas remplie à ras bord [de biens matériels], ce qui laisse l’espace à l’ennui. L’ennui donne l’occasion à la création.

Timothée de Fombelle

Capitaine Rosalie (Nouvelle fenêtre), Timothée de Fombelle, illustrations d'Isabelle Arsenault, Gallimard Jeunesse, 5 novembre 2018 (paraîtra en anglais en juin 2019)
Résumé de l'éditeur : Hiver 1917. Une petite fille courageuse traverse la guerre avec une idée fixe. Elle recherche la vérité et rien ne pourra l'arrêter...

Rosalie a cinq ans et demi. Son père est au front et sa mère travaille à l'usine. Alors, même si elle n'a pas encore l'âge, Rosalie passe ses journées à l'école, dans la classe des grands. On croit qu'elle rêve et dessine en attendant le soir. Mais Rosalie s'est fabriqué une mission, comme celles des véritables soldats. Elle est capitaine et elle a un plan.


Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi