Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-Louise Arsenault
Audio fil du lundi 29 avril 2019

L'œil soldat, de Larry Tremblay : l'origine de la violence

Publié le

Il sourit au micro.
Le poète Larry Tremblay   Photo : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa

« On n'a pas le choix de penser aux nombreuses guerres où la dictature triomphe. Un écrivain peut écrire sur l'amour, sur soi-même, sur sa famille, mais aussi sur les violences et les inégalités sociales. » Le dramaturge et auteur Larry Tremblay signe le récit poétique L'œil soldat, où il se questionne sur le langage de la guerre.

Longtemps intrigué par la violence, Larry Tremblay tente depuis sa pièce Cantate de guerre et son roman L’orangeraie de comprendre ce qui motive les hommes à s’entretuer.

On aime dominer et l’on trouve toutes sortes de moyens pour justifier cette domination.

Larry Tremblay

Dans L’œil soldat, le poète boucle en quelque sorte cette trilogie sur le thème de la barbarie. Cette volonté d’atteindre absolument le pouvoir et de le maintenir est selon lui la cause de toutes les guerres.

À lire : L’œil soldat, Larry Tremblay, La Peuplade, 12 mars 2019

Résumé de l'éditeur : Récit poétique bouleversant, L’œil soldat présente l’univers d’un jeune homme halluciné et du pacte qu’il passe avec le Diable. Ce pacte lui permet, par un simple jeu de paupières, de changer de sexe, de couleur et d’époque.

Devenu ainsi soldat en un clignement d’œil, il ne peut soudain plus taire l’horreur de la guerre. Pendant qu’il pleut des morts, une pensée adolescente à fleur de peau fait rage. Qu’y a-t-il derrière ce qui est? Combien de fois encore faut-il trancher les gorges? Que faut-il cesser d’être pour apaiser le rouge?

Chargement en cours