Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-Louise Arsenault
Audio fil du jeudi 25 avril 2019

Le recueil Fuck You : la poésie punk de Daniel Leblanc-Poirier

Publié le

Il porte un manteau en cuir.
Le poète Daniel Leblanc-Poirier   Photo : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa

« Tant qu'à aborder quelque chose de lourd, fais-le avec un lexique lumineux. » Daniel Leblanc, à qui l'ont doit 911, un voyage poétique qui explore la décadence de la psyché humaine, publie Fuck You, une suite qui aborde avec une certaine légereté le thème de l'amour et des dépendances.

Poésie Punk
Adepte d’une poésie plus démocratisée, Daniel Leblanc-Poirier insiste pour utiliser dans ses recueils des mots plus accessibles. « La poésie punk est basée sur la rue. Elle ramène la poésie à des questions concrètes. […] Elle est un peu crottée, sensible, plus accessible, et rejoint plus de lecteurs », explique-t-il.

Fuck You, Daniel Leblanc-Poirier, Éditions de l’Hexagone, mars 2019
Résumé de l'éditeur : Fuck You poursuit le projet poétique entamé avec 911. Si le premier temps de cette trilogie était celui d'un appel à l'aide, le deuxième marque la révolte du narrateur devant l'impossibilité d'entrer en relation avec l'autre, dans un ménage à trois où les opioïdes assurent la fonction sentimentale.

Chargement en cours