•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au vendredi à 1 h et le samedi à 20 h)

Le fauve amoureux : tango américain, rétrospective des textes de Jean-Paul Daoust

Audio fil du vendredi 19 avril 2019
Jean-Paul Daoust souriant dans un studio de radio.

Le poète Jean-Paul Daoust.

Photo : Radio-Canada / Thomas Lafontaine

Le poète et collaborateur hebdomadaire de l'émission Jean-Paul Daoust est à l'honneur dans un recueil qui retrace son œuvre de 1976 à 2016. « La culture américaine fait partie de notre ADN », raconte-t-il à Marie-Louise Arsenault avant d'en lire certains extraits.

L’écrivain québécois rappelle en riant que selon son éducation catholique, il devrait être en train de faire deux heures à genoux pour dire des litanies en ce Vendredi saint.

Malgré les blagues, il raconte comment le catholicisme possède une belle mythologie, à l’image de la mythologie grecque, qui a toujours nourri son imaginaire.

La beauté masculine est un autre thème que Jean-Paul Daoust aborde souvent dans son œuvre, tout comme sa fascination pour la libellule, « qui date de l’époque des dinosaures ».

Le chat est l’animal par excellence de l’écrivain.

Jean-Paul Daoust, poète, citant Colette

Dans sa jeunesse, il n’avait pas vraiment de modèles en poésie pour aborder l’amour homosexuel au Québec. Il raconte que ses inspirations venaient de l’étranger.

La rétrospective de l’œuvre de Jean-Paul Daoust Le fauve amoureux : tango américain, colligée par Gérald Gaudet et publiée aux Éditions d’art le Sabord (Nouvelle fenêtre), sera lancée le jeudi 25 avril au Cabaret Mado (Nouvelle fenêtre), à Montréal, à 17 h.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi