Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-Louise Arsenault
Audio fil du mercredi 17 avril 2019

L'essai Les Narcisse : entrevue avec la psychanalyste Marie-France Hirigoyen

Publié le

La couverture très sobre d'un livre.
« Les Narcisse », l'essai de Marie-France Hirigoyen   Photo : La Découverte

« C'est un trouble qui provient de l'incapacité à réguler son estime de soi. [...] Les narcissiques pathologiques sont des individus qui se sentent au centre du monde », explique Marie-France Hirigoyen, qui publie Les Narcisse : ils ont pris le pouvoir. La psychiatre et psychanalyste française croit que notre société, qui « glorifie » l'individualisme, la consommation et la mise en scène de soi, favorise de plus en plus le narcissisme chez les gens.

Au-delà de leur sens grandiose d’eux-mêmes, les narcissiques pathologiques manquent d’empathie et tendent à exploiter les autres.

Marie-France Hirigoyen

Les Narcisse : ils ont pris le pouvoir, Marie-France Hirigoyen, La Découverte, mars 2019
Résumé de l'éditeur : Dans un monde toujours plus compétitif, les Narcisse ont pris le pouvoir. Notre société de performance et de consommation pousse les individus à se centrer toujours plus sur eux-mêmes, renforçant leurs traits narcissiques et sélectionnant les plus ostensibles pour les plus hauts postes.

Comme Narcisse contemplant son reflet dans l’étang, de plus en plus de personnes, accros à leurs écrans et aux réseaux sociaux, n’existent que dans le regard de l’autre.
Face à cette narcissisation de notre société, certains peuvent avoir le sentiment de perdre leurs repères et leur identité.

Ils souffrent d’une chute de l’estime de soi, se sentent méprisés par l’exercice abusif des pouvoirs. Le repli sur soi, les addictions, les comportements discriminatoires, le refus de l’autre deviennent alors leurs mécanismes de défense.

Chargement en cours