Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-Louise Arsenault
Audio fil du mardi 26 février 2019

Toucher le cœur des gens grâce à la mode, l’inestimable démarche de Jean-Claude Poitras

Publié le

Jean-Claude Poitras souriant dans un studio de radio.
Le créateur de mode Jean-Claude Poitras souhaite jouer un rôle de passeur auprès de la jeunesse.   Photo : Radio-Canada / Thomas Lafontaine

« J'ai toujours voulu faire une mode porteuse de sens », affirme le créateur de mode Jean-Claude Poitras. Alors qu'il vient de faire paraître l'essai historique Quand la vie défile : regard sur la mode au Québec des années 1950 à aujourd'hui, l'artiste souhaite jouer un rôle de passeur auprès de la jeunesse.

« J’ai agi en mode séduction, jamais en mode provocation. » Se tenant loin de ce qu’il nomme « le cirque médiatique de la mode », Jean-Claude Poitras explique avoir toujours voulu mettre l’émotion au cœur de ses créations. Celle-ci passe selon lui par la transmission au grand public des connaissances et des choix qui ont contribué à façonner ses œuvres.

Il faut raconter l’histoire [d’une création] si l’on veut y apporter un supplément d’âme.

Jean-Claude Poitras, créateur de mode

Assumer sa différence à toutes les époques

Celui qui a fait sienne la maxime « les modes passent, les styles restent » privilégie un look épuré. « Quand il y a trop de choses sur un vêtement, c’est que ça cache un défaut », affirme-t-il.

Le designer se fait critique de l’ère de la surconsommation et du « prêt-à-jeter », et espère redonner ses lettres de noblesse à la mode.

Je veux démontrer qu’il y a un côté noble à la mode, et c’est pourquoi je veux sortir des coulisses tous les artisans, toutes les petites mains [de cette industrie].

Jean-Claude Poitras, créateur de mode

Il encourage les jeunes créateurs et créatrices à emprunter des chemins de traverse, à innover et à assumer leur marginalité. Croire en soi malgré les remises en doute incessantes est pour lui l’un des meilleurs gages de réussite dans ce métier, où « l’important n’est pas d’arriver, mais de durer ».

Chargement en cours