Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-Louise Arsenault
Audio fil du mardi 18 décembre 2018

Histoire d'un best-seller : Le parfum, de Patrick Süskind

Publié le

Un roman avec le dessin d'une femme nue.
« Le parfum », de Patrick Süskind   Photo : Livre de poche

« Ce qui étonne, c'est qu'un écrivain allemand parle de la France de manière aussi érudite. [...] C'est un roman sur les savoirs, d'un très grand réalisme. » Le professeur de littérature Jean-François Chassay raconte l'histoire du best-seller Le parfum, de Patrick Süskind, qui a été vendu à plus de vingt millions d'exemplaires dans le monde.

Le parfum, Patrick Süskind, Le livre de poche, 1985 (en français 1986)
Résumé de l'éditeur : Au XVIIIe siècle vécut en France un homme qui compta parmi les personnages les plus géniaux et les plus horribles de son époque. Il s'appelait Jean-Baptiste Grenouille. Sa naissance, son enfance furent épouvantables et tout autre que lui n'aurait pas survécu. Mais Grenouille n'avait besoin que d'un minimum de nourriture et de vêtements, et son âme n'avait besoin de rien.

Or ce monstre de Grenouille, car il s'agissait bel et bien d'un genre de monstre, avait un don, ou plutôt un nez unique au monde et il entendait bien devenir, même par les moyens les plus atroces, le Dieu tout-puissant de l'univers, car « qui maîtrisait les odeurs, maîtrisait le coeur des hommes ».

Chargement en cours