Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-Louise Arsenault
Audio fil du vendredi 9 novembre 2018

Jean-Paul Daoust nous fait connaître l’œuvre de Carole David

Publié le

La poète Carole David parle dans un micro.
La poète Carole David   Photo : Radio-Canada / Thomas Lafontaine

Jean-Paul Daoust accueille à l'émission une de ses grandes amies, Carole David, autrice du recueil Comment nous sommes nés. Son œuvre, 10 recueils de poésie qui mêlent narrativité et poésie, américanité et féminité, a été récompensée par des prix importants. Ses livres ont été traduits en anglais et en italien.

« Elle est féroce, mais avec beaucoup de tendresse. J’aime son paradoxe », mentionne Jean-Paul Daoust au sujet de son amie.

Carole David, Comment nous sommes nés, Les Herbes rouges, 2018.

La robe d’écriture

Il existe une biographie de la robe,
sa grammaire déchiquetée, ses manches émoussées,
les fils retenus qui encerclent ses viscères,
un passage secret sur la rive
entre les herbes hautes et les herbes folles*,
points de croix, plis métissés.
Voici le haut lieu de sa condition.

Sa jupe se soulève sans bruit, le corsage
profond et blanc, indigne de caresses
sous l’ombilic de coton; ses jambes
qu’elle rêve coupées s’agitent. L’habitude du martyre.

Les lavages répétés l’ont fait paraître évadée
d’un chromo de salon funéraire, un parapluie, des corolles,
velours synthétique.

Chargement en cours