•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Club de lecture : indépendance, amour moderne et guerre

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au samedi à 1 h et le samedi à 19 h)

Club de lecture : indépendance, amour moderne et guerre

Audio fil du lundi 5 novembre 2018
Trois couvertures de livres.

Les trois livres du club de lecture.

Photo : Actes Sud/ Seuil/ Boréal

Les membres du club de lecture Luis Clavis, Sophie Lorain et Biz ont lu des romans passionnants cette semaine : Frère d'âme, un récit sanguinolent de David Diop, Un lien familial, l'œuvre tant attendue de Nadine Bismuth, et enfin, Kanaky, le récit historique sur les luttes pour d'indépendance du peuple kanak, de Joseph Andras.

Frère d'âme (Nouvelle fenêtre), David Diop, Seuil, 16 août 2018
Résumé de l'éditeur : Un matin de la Grande Guerre, le capitaine Armand siffle l’attaque contre l’ennemi allemand. Les soldats s’élancent. Dans leurs rangs, Alfa Ndiaye et Mademba Diop, deux tirailleurs sénégalais parmi tous ceux qui se battent alors sous le drapeau français. Quelques mètres après avoir jailli de la tranchée, Mademba tombe, blessé à mort, sous les yeux d’Alfa, son ami d’enfance, son plus que frère. Alfa se retrouve seul dans la folie du grand massacre, sa raison s’enfuit. Lui, le paysan d’Afrique, va distribuer la mort sur cette terre sans nom. Détaché de tout, y compris de lui-même, il répand sa propre violence, sème l’effroi.

C'est une guerre qui est dure. C'est une écriture qui est dure.

Luis Clavis


Un lien familial (Nouvelle fenêtre), Nadine Bismuth, Boréal, 12 octobre 2018
Résumé de l'éditeur : Comment l’amour fonctionne-t-il dans un monde désenchanté comme le nôtre? Qu’est-ce qui peut attacher deux êtres l’un à l’autre? Quelle vérité se cache sous le désir qui les rapproche? Et quel mensonge? Magalie, 40 ans, est designer de cuisines. Elle vit avec Mathieu, le père de sa fille, un avocat qui la trompe, et qu’elle trompe en retour. À cause d’un lien de famille qui les rapproche tout à coup, elle fait la connaissance de Guillaume, policier de son métier et père célibataire. Au bout de quelques mois remplis de révélations, de malentendus et d’un chassé-croisé d’intrigues, la vie de chacun d’eux aura basculé pour les laisser devant quoi? Un tas de cendres?

Ça m’a beaucoup plus. Ça m’a fait du bien de me laisser aller dans la légèreté.

Sophie Lorain


Kanaky (Nouvelle fenêtre), Joseph Andras, Actes Sud, septembre 2018
Résumé de l'éditeur : En avril-mai 1988, l’affaire de la prise d’otages de la grotte d’Ouvéa, en Nouvelle-Calédonie, menée par un groupe d’indépendantistes s’est soldée par une intervention militaire et un bilan de 21 morts, dont 19 Kanak. Parmi les victimes, Alphonse Dianou, 28 ans, musicien, ancien sémina­riste se destinant à la prêtrise, admirateur de Gandhi et militant charismatique du FLNKS (Front de libé­ration nationale kanak et socialiste).

C’est toujours intéressant d’en apprendre plus sur les luttes pour l’indépendance. C’est très bien écrit, bien documenté et très transparent.

Biz

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi