•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au vendredi à 1 h et le samedi à 20 h)

Lève-toi et marche! : les pièges de la sédentarité

Audio fil du mardi 17 avril 2018
Denis Fortier et son nouveau livre

Denis Fortier et son nouveau livre

Photo : Hugo B. Lefort

« Le temps passé en position assise est passé de 26 heures en moyenne en 1965 à 38 heures en 2009 », révèle le journaliste Olivier Arbour-Masse. En compagnie de la recherchiste à Aujourd'hui l'histoire Caroline Morin, il discute des dangers de la sédentarité pour la santé évoqués dans le livre de Denis Fortier Lève-toi et marche!.

Lève-toi et marche : le remède miracle existe et il est gratuit (Nouvelle fenêtre), Denis Fortier, Groupe Librex, Mars 2018

Quelques informations tirées du livre :

• la position assise prolongée est associée à des problèmes graves, comme le diabète, les maladies cardiovasculaires et certains cancers;

• le nombre de pas effectués dans une journée a une incidence importante sur la santé;

• les trois objets apparemment inoffensifs que sont la chaise, l'écran et la voiture pourraient en fait se révéler nos pires ennemis.

Vous trouverez également des conseils et des solutions faciles à mettre en pratique, des façons étonnantes d'utiliser la marche pour rester en santé et des moyens efficaces pour soutenir notre motivation et retrouver le plaisir de bouger.

Au Canada, 76 % des hommes adultes et 79 % des femmes adultes ne font pas le minimum d’activité physique recommandé par l’Organisation mondiale de la santé, soit 150 minutes/semaine, et les adultes canadiens passent en moyenne 9 heures et 48 minutes de leur période d’éveil à faire des activités sédentaires.

Observatoire de la prévention, Institut de cardiologie de Montréal, octobre 2017

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi