•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des lectures lourdes, mais captivantes au club de lecture

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au samedi à 1 h et le samedi à 19 h)

Des lectures lourdes, mais captivantes au club de lecture

Audio fil du lundi 12 mars 2018
Une fillette aux yeux fermés fume une cigarette

« Débâcle », Lize Spit, Actes sud, 7 février 2018

Photo : Actes Sud

« C'est dur, c'est glauque, c'est bon, mais c'est très très lourd. » La journaliste Émilie Dubreuil est encore sous l'émotion à la suite de la lecture de Débâcle, un roman sur la cruauté de l'enfance sur fond de vengeance, de l'auteure néerlandaise Lize Spit. Le chanteur et auteur Biz, et le chroniqueur culturel Marc Coiteux ont lu respectivement Des jours sans fin et Les loyautés, des récits qu'ils disent aussi « lourds », un terme pivot cette semaine au club de lecture.

1- Les loyautés (Nouvelle fenêtre), Delphine De Vigan, Éditions JC Lattès, 7 février 2018
Résumé de l'éditeur :
« Chacun de nous abrite-t-il quelque chose d'innommable susceptible de se révéler un jour, comme une encre sale, antipathique, se révélerait sous la chaleur de la flamme? Chacun de nous dissimule-t-il en lui-même ce démon silencieux capable de mener, pendant des années, une existence de dupe? »

On sort [de cette lecture] avec l'impression d'être revenu d'une arène de boxe.

Marc Coiteux
Une personne se protège de la neige avec un parapluie rouge Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

« Les loyautés », Delphine De Vigan, Éditions JC Lattès, 7 février 2018

Photo : JC Lattès

2- Débâcle (Nouvelle fenêtre), Lize Spit, Actes sud, 7 février 2018
Résumé de l'éditeur : « À Bovenmeer, un petit village flamand, seuls trois bébés sont nés en 1988 : Laurens, Pim et Eva. Enfants, les “trois mous­quetaires” sont inséparables, mais à l’adolescence, leurs rap­ports, insidieusement, se fissurent. Un été de canicule, les deux garçons conçoivent un plan : faire se déshabiller devant eux, et plus si possible, les plus jolies filles du village. Pour cela, ils imaginent un stratagème : la candidate devra résoudre une énigme en posant des questions; à chaque erreur, il lui faudra enlever un vêtement. Eva doit fournir l’énigme et ser­vir d’arbitre si elle veut rester dans la bande. Elle accepte, sans savoir encore que cet “été meurtrier” la marquera à jamais. Treize ans plus tard, devenue adulte, Eva retourne pour la première fois dans son village natal. Cette fois, c’est elle qui a un plan… »

[Le texte] est tissé de façon extrêmement serrée [...] la chute nous oppresse presque physiquement. Il y a des scènes d'une violence épouvantable.

Émilie Dubreuil
Une fillette aux yeux fermés fume une cigaretteAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

« Débâcle », Lize Spit, Actes sud, 7 février 2018

Photo : Actes Sud

3- Des jours sans fin (Nouvelle fenêtre), Sébastian Barry, Joëlle Losfeld, 29 janvier 2018
Résumé de l'éditeur : « Chassé de son pays d’origine par la grande famine, Thomas McNulty, un jeune émigré irlandais, vient tenter sa chance en Amérique. Sa destinée se liera à celle de John Cole, l’ami et amour de sa vie. Dans le récit de Thomas, la violence de l’histoire se fait profondément ressentir dans le corps humain, livré à la faim, au froid et parfois à une peur abjecte. Tour à tour, Thomas et John combattent les Indiens des grandes plaines de l’Ouest, se travestissent en femmes pour des spectacles et s’engagent du côté de l’Union dans la guerre de Sécession. »

Ça aurait pu être dur et éprouvant, mais il y a une certaine légèreté, une certaine beauté là-dedans.

Biz
Une photo en noir et blanc d'un homme d'une autre époqueAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

« Des jours sans fin », Sébastian Barry, Joëlle Losfeld, 29 janvier 2018

Photo : Joelle Losfeld

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi