•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les trois meilleurs scénarios de Wes Anderson, selon Manon Dumais

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au samedi à 1 h et le samedi à 19 h)

Les trois meilleurs scénarios de Wes Anderson, selon Manon Dumais

Audio fil du mercredi 7 mars 2018
Le film The Grand Budapest Hotel

Une scène tirée du film The Grand Budapest Hotel

Photo : Martin Scali

« Il construit des personnages à son image; ce sont de doux dingues, des marginaux, des laissés-pour-compte, des enfants perdus en quête de reconnaissance », dit la journaliste culturelle au quotidien Le Devoir Manon Dumais au sujet du célébrissime réalisateur Wes Anderson. Elle dresse un palmarès des trois scénarios qui sont, selon elle, les plus significatifs dans la cinématographie féconde du réalisateur américain.

1 – The Grand Budapest Hotel (2014)

  • Il s’agit du huitième long-métrage de Wes Anderson
  • Le film a remporté quatre Oscars en 2015

C’est son chef-d’œuvre, c’est la quintessence du travail de Wes Anderson. Il y a un côté Gabriel Garcia Marquez avec son réalisme magique et son côté coloré bonbonnière.

Manon Dumais

2 – The Royal Tenenbaums (2001)

  • Il s’agit de son troisième long-métrage
  • Le scénario est coécrit avec Owen Wilson
  • Le film a été nommé pour l’Oscar du meilleur scénario original en 2002
  • La principale source d’inspiration de ce film est La splendeur des Amberson d’Orson Welles (1942)

C’est là que l’œuvre s’installe, que sa signature prend réellement forme.

Manon Dumais

3 – Moonrise Kingdom (2012)

  • Il s’agit de son septième long-métrage
  • Il s’agit de son deuxième film dont le scénario est coécrit par Roman Coppola
  • Le film a fait l'ouverture du 65e Festival de Cannes le 16 mai 2012

C’est l’œuvre charnière […] Ce film fait la jonction entre les enfants perdus des Tenenbaums et les aventures rocambolesques de The Grand Budapest Hotel.

Manon Dumais

//

Le neuvième long-métrage de Wes Anderson, Isle of Dogs, prend l’affiche le 23 mars 2018. Le film d’animation a déjà remporté l’Ours d’argent du meilleur réalisateur à la 68e Berlinale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi