•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au vendredi à 1 h et le samedi à 20 h)

L'univers vintage et satirico-érotique de Melvin, Super Sexy Roller

Audio fil du mercredi 21 février 2018
L'auteure et chroniqueuse Caroline Allard

L'auteure et chroniqueuse Caroline Allard

Photo : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa

Dans sa quête insatiable de littérature érotique, l'auteure et chroniqueuse Caroline Allard déniche un objet curieux : Melvin ; Numéro 1 Super Sexy Roller. Cette bande dessinée satirico-érotique proposée par Artur Laperla suit les aventures du rouquin Melvin, une « véritable machine à baiser » qui manie aussi bien le patin à roulettes que.....le tout, dans une ambiance très vintage.

Melvin ; Super Sexy Roller, (Nouvelle fenêtre) Artur Laperla, Bang, 5 octobre 2017
Résumé de l'éditeur : « Melvin n'est pas n'importe qui ! C'est Melvin, la machine de l'amour ! Les femmes sont médusées par sa présence et lui, se livre à elles comme envoûté par une force surnaturelle, de manière spontanée, lubrique et passionnée faisant d'une simple cabriole un événement légendaire. Dans cette première histoire, Melvin s'entraîne pour le célèbre tournoi de patins à roulettes, ("roller" pour les experts).

Mais les agents de police Porqui et MacCochon ont déjà tout planifié pour l'emporter : empêcher par tous les moyens que la loi leur octroie (mais aussi ceux qu'elle ne leur octroie pas) que les favoris Melvin et la grande Ramona se présentent au tournoi. Aussi simple que cela. Mais très vite ils vont s'apercevoir que Melvin ne se laisse pas dépouiller si facilement, bien que nous découvrirons avec délectation que ce n'est pas le cas dans tous les sens du terme... »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi