Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-Louise Arsenault
Audio fil du mercredi 10 janvier 2018

La biographie de Léonard de Vinci, l'homme prodige de la Renaissance

Publié le

Autoportrait de Léonard de Vinci et un détail d'un dessin réalisé vers 1490
Une autoportrait de Léonard de Vinci et un détail de son célèbre dessin, l'Homme de Vitruve   Photo : Domaine public

« Ce qui est fascinant dans les notes de Léonard, c'est son désir effervescent de connaître le monde, de l'explorer comme s'il était un œil géant », explique l'auteure et artiste multidisciplinaire Karoline Georges au sujet du célèbre peintre florentin. Avec le professeur Nicolas Mavrikakis, elle commente le dernier ouvrage de Walter Issacson, le best-seller Leonardo da Vinci paru chez Simon et Schuster. Dans l'actualité récente, un tableau de Léonard de Vinci a trouvé preneur aux enchères pour un montant record de 450,3 millions de dollars. Il sera exposé au Louvre d'Abou Dhabi, aux Emirats arabes unis.

Référence:

Leonardo da Vinci, Walter Isaacson, Simon & Schuster, Octobre 2017

La biographie Leonardo da Vinci est basée en partie sur les extraits des 7200 pages des carnets de notes du peintre. « Ces carnets présentent une forme biographique de l’esprit de cet homme qui incarne à lui seul toutes les aspirations de liberté et de connaissance de la Renaissance », explique Karoline Georges. On peut retrouver la totalité de ces carnets à la British Library.

Un homme curieux
« Il a un désir de savoir, de comprendre, il y a une curiosité chez cet homme qui était incroyable », dit Nicolas Mavrikakis. Sa curiosité et sa fascination pour l’anatomie humaine poussaient Léonard de Vinci à assister à des exécutions publiques afin de chaparder les corps pour ensuite les disséquer (voir L'homme de Vitruve dans la photo principale).

Je pénis, donc je suis
Nicolas Mavrikakis a lu un extrait plutôt inédit où Léonard de Vinci explique que le sexe masculin possède une intelligence parallèle au corps.

« La verge a des rapports avec l'intelligence humaine et parfois elle possède une intelligence à elle ; en dépit de la volonté qui désire la stimuler, elle s'obstine et agit à sa guise, se mouvant parfois sans l'autorisation de l'homme et même à son insu, soit qu'il dorme, soit à l'état de veille. […] Maintes fois, l'homme veut se servir d'elle qui s'y refuse. Maintes fois, elle voudrait et l'homme le lui interdit. Il semble donc que cet être ait souvent une vie et une intelligence distinctes de celles de l'homme. »

Une biographie qui laisse sur sa faim
Le livre manque de profondeur par moments, selon Nicolas Mavrikakis et Karoline Georges. « Il faut décortiquer davantage le mythe de Léonard de Vinci, ce que ce livre ne réussit pas », déplore Nicolas Mavrikakis.

Chargement en cours