•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jean-Paul Daoust rend hommage au poète Mario Cyr

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au vendredi à 1 h et le samedi à 20 h)

Jean-Paul Daoust rend hommage au poète Mario Cyr

La page couverture d'un livre de Mario Cyr intitulé dans les soirs parfaits.

La page couverture du recueil de poésie dans les soirs parfaits, de Mario Cyr

Photo : Écrits des forges

« Quand on perd un poète, c'est toujours comme une étoile qu'on allume », affirme Jean-Paul Daoust à propos de la mort, en décembre dernier, du poète Mario Cyr. « C'est un homme qui était assez pudique, plutôt secret, mais qui avait des yeux d'enfants, une belle lumière. [...] C'était quelqu'un qui voyait le miracle dans le quotidien », affirme notre poète en résidence avant de lire des extraits du recueil dans les soirs parfaits.

Résumé
Les poèmes percutants qui composent dans les soirs parfaits, écrits dans un style direct et simple, proposent une vision des marginalités nourrie à la peine et à la fierté, dans le quotidien le plus terre à terre. Plus précisément, ici plus qu’ailleurs, il faut trouver sa place :

à l’autre extrême de soi
tant de contes de fées
de cabrioles
ces heures plastiques
ciel creux
on y installe ce qu’on veut
tu penses à coups de marteau
reprendre ta place
pourquoi l’avoir quittée

Référence
dans les soirs parfaits, Mario Cyr, Écrits des Forges, 2017 (Nouvelle fenêtre)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi