•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Michèle Nicole Provencher, de retour avec <em>Mario-Lemieux, bonjour</em>

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au vendredi à 1 h et le samedi à 20 h)

Michèle Nicole Provencher, de retour avec Mario-Lemieux, bonjour

L'autrice Michèle Nicole Provencher sourit devant un micro.

L'autrice Michèle Nicole Provencher

Photo : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa

Michèle Nicole Provencher lit un extrait de son deuxième roman, Mario-Lemieux, bonjour. « J'ai créé un artiste et je lui ai cherché un nom », explique l'autrice à propos de ce sculpteur acadien qui se tient loin des patinoires de hockey. « Je me suis inspirée d'anecdotes qui venaient du milieu du travail, mais pas du tout du milieu de la culture; ce n'est pas juste dans le milieu de la culture que les gens sont fous! », raconte Michèle Nicole Provencher.

Résumé

Au Centre pour les arts Mario-Lemieux de Fredericton, baptisé en l’honneur d’un célèbre sculpteur acadien fictif, Alex s’apprête à vivre un nouveau départ et à atteindre son rêve : travailler dans le flamboyant milieu des arts. Exit la grande ville, le nightlife, les amitiés tantôt stimulantes tantôt décevantes, et la vie amoureuse en surplace.

Optimiste ou naïve, elle se retrouvera rapidement empêtrée dans les méandres des relations (et des ressources!) humaines. Pas facile pour notre héroïne passionnée et impatiente d’admettre que la réalisation personnelle et professionnelle ne dépend jamais que de soi. D’autant que le chemin est parsemé d’idiots, d’incompétents et de beaux gars en couple!

Référence
Mario-Lemieux, bonjour, Michèle Nicole Provencher, La Mèche, 2020 (Nouvelle fenêtre)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi