•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

<em>Les chroniques de jeunesse,</em> de Guy Delisle : entre l'ouvrier et l'artiste

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au vendredi à 1 h et le samedi à 20 h)

Les chroniques de jeunesse, de Guy Delisle : entre l'ouvrier et l'artiste

Le bédéiste Guy Delisle sourit au micro.

Le bédéiste Guy Delisle

Photo : Radio-Canada / Christian Côté

Guy Delisle convoque sa mémoire dans son dernier ouvrage, Chronique de jeunesse. Connu pour ses BD qui voyagent, telles que Pyongyang, Shenzhen, Chroniques birmanes ou encore Chroniques de Jérusalem, il décide cette fois-ci de revenir où tout a commencé : à ses jeunes années passées à travailler dans une usine de pâtes et papiers de Limoilou. Ce retour dans le passé est également une occasion pour lui d'aborder sa relation fragile avec son père et de revisiter ses souvenirs les plus marquants.

À lire : Chroniques de jeunesse, Guy Delisle, Pow Pow, 26 janvier 2021

Résumé : Avant d’aller à Pyongyang, à Shenzhen et à Jérusalem, Guy Delisle a vécu à Québec où, durant trois étés, il a travaillé dans la même usine de pâtes et papiers que son père. Avec Chroniques de jeunesse, l’auteur revient sur son expérience de gars de shop, dressant un portrait drôle et touchant du milieu ouvrier et de ses années formatrices en tant qu’artiste.

Un dessin d'un ado entrain de pelleter du papier.

La BD « Chroniques de jeunesse », de Guy Delisle

Photo : Éditions Pow Pow

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi