•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

<em>Khiêm : terres maternelles</em> et la quête des origines de Djibril et Yasmine Phan Morissette

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au vendredi à 1 h et le samedi à 20 h)

Khiêm : terres maternelles et la quête des origines de Djibril et Yasmine Phan Morissette

Page couverture de la bande dessinée. Trois femmes de générations différentes regardent au loin à côté d'un arbre aux racines profondes.

Publiée aux éditions Glénat

Photo : Glénat

« Nous n'étions pas conscients de l'ampleur des sacrifices que ma mère a posés pour que ma sœur et moi soyons au Québec à faire ce que l'on aime. » Djibril et Yasmine Phan Morissette rendent hommage à leur mère et à leur grand-mère dans la BD Khiêm : terres maternelles. Les deux ont travaillé sur des bribes de souvenirs, glanés ici et là, entre le Québec et le Vietnam, et ont ainsi pu recoller des morceaux d'histoires qui constituent l'épopée familiale.

Khiêm : terres maternelles, Yasmine (scénario) et Djibril (dessins) Phan Morissette, Glénat, novembre 2020

Résumé de l'éditeur : Khiêm est le recueil de l'histoire de trois générations jetant un regard sur l'identité et sa transmission de femme en femme d'une même famille. L'album se divise en trois parties (pour les trois narratrices : Khiêm, Trang et Trinh) qui donnent à observer les héritages culturel et socio-économique passés de mères en filles d'une famille d'origine vietnamienne réfugiée à Montréal durant l'après-guerre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi