•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les maisons ont-elles une âme? Discussion avec Nicolas Lévesque

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au vendredi à 1 h et le samedi à 20 h)

Les maisons ont-elles une âme? Discussion avec Nicolas Lévesque

Il sourit au micro.

L'auteur et psychologue Nicolas Lévesque

Photo : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa

Le psychologue et auteur Nicolas Lévesque est tombé sous le charme du livre Maisons : quand l'inconscient habite les lieux, de Patrick Avrane. Le psychanalyste français s'intéresse à la dimension symbolique de la maison et propose dans une « langue qui n'est pas dans un jargon de spécialiste » ses réflexions sur son évolution historique, sociale et artistique.

Les murs sont hantés par une expérience du monde […] ils sont marqués par l’expérience vécue de tout un chacun.

Nicolas Lévesque

À lire : Maisons : quand l’inconscient habite les lieux, de Patrick Avrane, PUF, mai 2020

Résumé de l'éditeur : La maison nous enveloppe. Elle protège ses habitants. Dans les rêves, elle représente souvent le corps. Mais, si elle est un refuge, elle garde aussi une part de mystère. Un plancher qui craque, c’est peut-être un fantôme qui passe; un objet longtemps perdu et retrouvé, c’est tout un passé qui ressurgit.

Sauf à vivre en ermite, on n’est jamais seul chez soi. La maison contient une maisonnée, ne serait-ce que par les souvenirs laissés par ceux qui y ont vécu; ainsi se crée son âme. Les désirs de ceux qui y habitent se croisent, se rencontrent, s’opposent; ainsi se fabrique son inconscient.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi