•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

<em>L'art de la chute</em> brillamment jouée par Francis Ducharme et Marie-Josée Bastien

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au samedi à 1 h et le samedi à 19 h)

L'art de la chute brillamment jouée par Francis Ducharme et Marie-Josée Bastien

Audio fil du vendredi 21 avril 2017
Marie-Josée Bastien lit un extrait de texte à haute teneur en suspense sous le regard attentif de l'athlète Benoît Huot.

Marie-Josée Bastien lit un extrait de texte à haute teneur en suspense sous le regard attentif de l'athlète Benoît Huot.

Photo : Radio-Canada / Christian Côté

Les comédiens Francis Ducharme et Marie-Josée Bastien proposent une lecture parfaite d'un extrait de la pièce L'art de la chute, présentée ces jours-ci au Théâtre Périscope, à Québec. L'œuvre, qui s'inspire de la crise des prêts hypothécaires à haut risque survenue en 2008 aux États-Unis, met en scène Alice, une artiste campée par Marie-Josée Bastien, et Greg, un opérateur boursier new-yorkais joué par Francis Ducharme. Une liaison s'amorce entre les deux personnes, qui ont pourtant des visions opposées en ce qui a trait à l'économie et l'art.

Référence :
La pièce L’art de la chute (Nouvelle fenêtre), mise en scène par Jean-Philippe Joubert et présentée au Théâtre Périscope jusqu’au 22 avril

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi