•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au vendredi à 1 h et le samedi à 20 h)

Les bains littéraires de Manal Drissi

La chroniqueuse Manal Drissi sourit de toutes ses dents.

Manal Drissi

Photo : Radio-Canada / Christian Côté

« On me dira puriste, mais pour moi, [lire dans son bain] c'est comme la cuisine fusion : une façon efficace de ruiner deux choses en même temps. » La truculente Manal Drissi revient avec humour sur un phénomène à la mode sur les réseaux sociaux et qui consiste à prendre une photo de soi avec un bouquin dans un bain moussant. La chroniqueuse préfère plutôt lire sur le sofa, vêtue « comme une vulgaire cliente de salon de coiffure qui épluche les potins de stars d'il y a trois ans ».

Une partie de son monologue :

L’idée de me prélasser dans une soupe savamment aromatisée dont je suis la principale protéine m’apparaît séduisante. Mais rapidement, le fantasme du bain relaxant est avalé par le drain d’overflow.

L’eau refroidit trop vite et fuit mystérieusement, j’en ajoute, je pense à mon empreinte carbone et à ma facture d’Hydro, je me sens mal, « c’est tu moi ou la courbe du dossier du bain a été conçue pour la colonne vertébrale d’une autre espèce, pis est-ce que le cuir fessier du reste de l’humanité est antidérapant pis j’étais pas au courant? »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi