•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au vendredi à 1 h et le samedi à 20 h)

La vie mensongère des adultes, le nouveau roman de la mystérieuse Ferrante

Une femme dans une robe rouge.

Le livre « La vie mensongère des adultes », d'Elena Ferrante

Photo : Gallimard

Mais qui est Elena Ferrante? Celle que qualifie Marie-Louise Arsenault de « la Réjean Ducharme italienne » a vendu plus de 16 millions de livres de sa tétralogie L'amie prodigieuse. Pourtant, personne ne sait qui elle (ou il) est. Claudia Larochelle et Pascale Navarro nous font part des dernières théories concernant son identité et se prononcent sur son nouveau roman, La vie mensongère des adultes.

Le neuvième roman de la mystérieuse écrivaine Elena Ferrante, La vie mensongère des adultes, est sorti le 2 septembre en librairie. Elena Ferrante, qui écrit sous un pseudonyme, n’avait rien publié depuis L’amie prodigieuse (2011-2014), une tétralogie qui a été traduite en 45 langues.

Dans son nouveau roman, l’écrivaine revisite ses thèmes favoris tels que l’amitié, les luttes des classes et l’émancipation féminine.

À lire : La vie mensongère des adultes, Elena Ferrante, Gallimard, 2 septembre

Résumé de l'éditeur : Giovanna connaît une enfance privilégiée dans les hauteurs de Naples.

Alors qu'elle surprend une conversation de ses parents, dans laquelle son père la compare à une tante à la réputation maléfique, la jeune adolescente, bouleversée par ce rapprochement inattendu, fouille dans le passé de sa famille et part à la rencontre de cette tante Vittoria qui habite dans les quartiers pauvres de la ville.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi