•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au vendredi à 1 h et le samedi à 20 h)

L’appel au tambour, le puissant « Micro ouvert » de Rhodnie Désir

Rhodnie Désir amène son projet international BOW'T TRAIL au Canada, plus précisément à Halifax.

La productrice et chorégraphe Rhodnie Désir.

Photo : Radio-Canada / Nathalie Geddry

La chorégraphe Rhodnie Désir livre sa réflexion sur les manifestations qui sont apparues dans la foulée de la mort de George Floyd. « On n'a pas le choix. On est rendu dans un point de non-retour, affirme-t-elle. Il y a vraiment une question de réalité, malheureusement, filmée heureusement. »

Rhodnie Désir n’est aucunement étonnée de voir tant de gens manifester partout dans le monde. « Il y a rappel à l’humanité », souligne la chorégraphe. « Il n’y a aucune raison aujourd’hui, surtout au Canada, qu’on ne puisse pas s’éduquer pour s’élever collectivement. »

La chorégraphe anime la websérie Bow‘t Trail (Nouvelle fenêtre), qui retrace la mémoire et l'histoire des peuples afrodescendants dans les Amériques, sur ICI Tou.tv.

Voici un extrait de son « Micro ouvert » L’appel au tambour :

Aussi longtemps que le vent soufflera
Nos corps tambours seront

L’eau ne passe plus, ma gorge est sèche
Ma bouche est pleine de cendres
De poussières de corps et d’étoiles
Qui pèsent au nombre de plus de 400 000
Sur la tête de la Terre-Mère
Qui n’a plus d’espace où les enterrer
La mémoire de nos aînés est meurtrie en silence
Leurs identités effacées appellent leurs corps

Empilés au temple du chiffrier
Suspendus entre les deux mondes, ils réclament
Comme mes ancêtres
Qu’on les honore et qu’on les cite
Par leurs noms, leurs histoires, qu’on les raconte
Loin des sacs de poubelle ou des crématoriums
Terre-Mère demande qu’on honore nos grands-mères et nos grands-pères
Afin que les poudres d’arc-en-ciel se reposent.

[…]

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi