•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au vendredi à 1 h et le samedi à 20 h)

J.K. Rowling enflamme le web avec des propos jugés transphobes

L'auteure J. K. Rowling

L'auteure J. K. Rowling

Photo : Getty Images / Rob Stothard

J.K. Rowling, l'une des autrices les plus lues et les plus influentes au monde, a provoqué toute une tempête sur son compte Twitter après avoir tenu des propos jugés transphobes le 6 juin dernier. Elle s'est fait rabrouer par des centaines de personnes, dont Daniel Radcliffe, l'acteur qui a personnifié le fameux Harry Potter. La chroniqueuse Claudia Larochelle revient sur cette polémique et sur les prises de position souvent controversées de l'autrice britannique.

Réagissant à un article d’opinion publié par le site web Devex qui a utilisé l’expression « les personnes qui ont leurs menstruations », J.K. Rowling a écrit : « Je suis sûre qu’il y a déjà eu un mot pour décrire ces gens. Aidez-moi. Wumben? Wimpund? Woomud? » Sur un ton moqueur, elle faisait allusion au mot woman (femme). Elle a continué sur la même lancée en publiant des messages défendant le concept de sexe biologique.

En réponse à J.K. Rowling, Daniel Radcliffe a affirmé que « les femmes trans sont des femmes, et tout propos affirmant le contraire efface l’identité et la dignité des personnes transgenres ».

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi