•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le droit à l’alimentation, le « Micro ouvert » de la cheffe Catherine Vachon

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au samedi à 1 h et le samedi à 19 h)

Le droit à l’alimentation, le « Micro ouvert » de la cheffe Catherine Vachon

Une femme est dans le garde-manger d'un restaurant.

La cheffe Catherine Vachon

Photo : Mission Old Brewery

Catherine Vachon, la cheffe du service alimentaire de la Mission Old Brewery, décrit les coulisses de sa journée de travail dans l'organisme montréalais d'aide aux sans-abri, la plus grande au pays. En effet, près de 1000 personnes s'alimentent dans sa cuisine chaque jour.

Voici un extrait de son « Micro ouvert » :

L’autre jour, j’étais dans mon salon avec mon Corgi. J’ai fumé un petit peu de CBD pis j’ai checké la vidéo sur YouTube qui montre l’infiniment petite particule jusqu’à l’infiniment grand astre… Ça a été très efficace pour me rappeler que je suis pas spéciale. Mes problèmes sont pas spéciaux. Je devrais cotiser dans un REER ou bedon dans un CELI? J’ai échappé de la sauce tomate sur mon chandail préféré et j’ai pu de Tide-To-Go… J’ai juste eu 20 likes sur ma dernière photo. On s’en saperlipopette pas mal, à vrai dire. J’ai la pyramide de Maslow pas mal steady.

La Mission Old Brewery, pour les personnes sans-abri de Montréal, c’est une ressource incontournable. Le matin, je pars travailler, je sors au métro Place d’Armes. Les clients sont éparpillés un peu partout. Il y en a dans l’entrée du métro, dans le stationnement à côté, dans l’abribus, sur les trottoirs. Ils me croisent, me saluent, certains m’appellent par mon nom, me demandent comment va mon chien. Bref, une autre belle journée qui commence. On termine le service du déjeuner que le dîner est déjà en cours de préparation. Quelqu’un hausse le ton au comptoir de service. J’accours voir ce qui se passe.

[…]

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi