•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Karoline Georges et la fin du monde

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

Cette émission n'est pas en ondes actuellement.

Karoline Georges et la fin du monde

Portrait en noir et blanc de l'auteure Karoline Georges

L'auteure Karoline Georges

Photo : Yannick Forest

« On ne retrouve pas du tout l'expérience humaine à travers nos expériences virtuelles. » Karoline Georges a déjà réfléchi à la question des limites du virtuel dans De synthèse, son roman qui a été couronné du Prix littéraire du Gouverneur général. Confinée à Saint-Hyacinthe, l'autrice planche sur un autre roman de science-fiction, qui aborde l'idée du confinement. Nous discutons avec elle de scénarios de fin du monde, de l'importance de s'enraciner dans son univers immédiat et de la valeur humaine en temps de crise.

Il y a deux mondes qui se superposent : le monde d’avant, qui cherche à se maintenir, et celui de demain, qui cherche à s’imposer, avec tout ce que ça comporte d’errance, d’erreurs et d’ajustements.

Karoline Geroges

Karoline Georges a écrit une longue nouvelle de science-fiction, Post-Po, pour le collectif D’autres mondes à Québec Amérique. Quinze autrices ont écrit chacune une nouvelle d’horreur. La parution a été reportée, probablement à l’automne 2020.

De synthèse est offert intégralement pour écoute sur Radio-Canada

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi