•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au vendredi à 1 h et le samedi à 20 h)

Karine Rosso et son palmarès de romans d'amour

Une peinture en noir et blanc de trois femmes du 19e siècle.

Anne, Emily et Charlotte Brontë

Photo : Getty Images / Rischgitz

La quête de l'amour au temps de la COVID-19 n'est pas évidente pour les célibataires esseulés. Quoi de mieux que des romans pour vivre par procuration des histoires torrides et romanesques? L'autrice, réalisatrice et libraire Karine Rosso propose ici trois livres d'amour qu'elle affectionne particulièrement.

Le vieux qui lisait des romans d'amour, de Luis Sepúlveda (1992)

C'est un livre remède pour ceux qui ont laissé la littérature au profit des séries télé et des écrans. Il donne envie de lire, d'aimer et de retomber en amour avec nos lectures de jeunesse.

Karine Rosso

Au 5e, de MP Boisvert (2017)

C'est un livre léger, même s’il traite de relations qui ne sont pas toujours simples. C’est un roman d’amour(s) au pluriel, n’en déplaise aux politiciens qui prônent la monogamie en ces temps de confinement.

Karine Rosso

Les Hauts de Hurlevent, d’Emily Brontë (1847)

On est dans l’amour passionnel qui renoue avec les tragédies grecques. [...] Brontë raconte la férocité de l’amour.

Karine Rosso

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi