•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois livres pour mieux comprendre la pornographie, selon Estelle Cazelais

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

Cette émission n'est pas en ondes actuellement.

Trois livres pour mieux comprendre la pornographie, selon Estelle Cazelais

Enseigne au néon annonçant du matériel pornographique

Enseigne au néon annonçant du matériel pornographique

Photo : iStockphoto

En cette époque de confinement, la pornographie peut vite devenir une échappatoire. Le 11 mars dernier, le trafic en Italie sur le site Pornhub était en hausse de 14 % par rapport à une journée habituelle, un phénomène qui n'étonne pas Estelle Cazelais. La sexologue propose trois ouvrages pour comprendre le rôle que joue la pornographie dans nos vies et réfléchir aux enjeux moraux qui l'entourent.

La traversée de la pornographie, politique et érotisme dans l'art féministe, de Julie Lavigne, Remue-Ménage, 2014
Résumé de l'éditeur : On associe d’ordinaire l’érotisme aux femmes et la pornographie aux hommes. Puis, il y a des œuvres comme Romance, de Breillat, ou Baise-moi, de Despentes et Trinh Thi, pour tout ébranler, pour faire voler en éclats ce postulat désuet. Depuis plus de vingt ans, une forme de « métapornographie » veut proposer une représentation de la sexualité des femmes sans l’objectiver ni l’essentialiser, loin du paternalisme et de la victimisation.

King Kong théorie, de Virginie Despentes, Grasset, 2006
Résumé de l'éditeur : Dans cet essai où vécu et réflexion s'entremêlent, Virginie Despentes revient sur les problématiques inhérentes à ses œuvres et à sa trajectoire littéraire. Expérience de la prostitution, du trauma lié au viol et exploration des milieux et pratiques pornographiques, le texte interroge de manière frontale la sexualité féminine et la définition originelle du féminin.

Post-Porn Modernist: My 25 Years as a Multimedia Whore, d’Annie Sprinkle, Cleis Press, 1998
Résumé en anglais.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi