•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un club de lecture enthousiasmé par <em>Petites Cendres ou la capture</em>, de Marie-Claire Blais

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

Cette émission n'est pas en ondes actuellement.

Un club de lecture enthousiasmé par Petites Cendres ou la capture, de Marie-Claire Blais

Photo de l'autrice aux cheveux bouclés.

Marie-Claire Blais vient de publier Petites Cendres ou la capture.

Photo : Radio-Canada / Christian Côté

Cette semaine, le club de lecture s'est penché sur Petites Cendres ou la capture, de Marie-Claire Blais. Ce livre, a ceci de particulier : il est le premier roman de la grande dame de la littérature québécoise après son cycle Soifs, qui comprend 10 ouvrages. Aussi bien dire qu'il s'agit là d'un double événement.

Le trio de cette semaine salue la pertinence renouvelée de l'artiste.

Selon Mario Girard, Marie-Claire Blais serait notre Patti Smith québécoise : une femme très moderne qui aborde avec brio des sujets actuels.

De son côté, Geneviève Guérard avoue qu'il s'agit ici de son introduction à la production de l'autrice. Nullement effrayée par l'absence de ponctuation dans ce livre paru le 3 mars, elle salue la beauté des personnages, leur résilience et leur humanité.

Résumé de l'éditeur

Juste avant les premières lueurs de l'aube, dans une petite ville du sud des États-Unis, le vieux Grégoire, usé par la misère, l'alcool et les drogues, apostrophe violemment un policier, lui crachant au visage toutes les injustices que ses ancêtres ont subies aux mains des Blancs dans le passé. Le policier n'a qu'une envie, le capturer et l'emmener finir sa nuit en prison. De quel droit ce Noir ose-t-il s'en prendre à lui ? Après tout, n'est-il pas le représentant de l'ordre, auquel doivent se soumettre tous les citoyens de ce pays ? C'est alors que s'interpose Petites Cendres, le travesti.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi