•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au vendredi à 1 h et le samedi à 20 h)

Les épidémies à travers l'histoire et la littérature, avec Thomas Hellman

Peinture illustrant les effets de la peste à Bâle, en Suisse, en 1349.

Peinture illustrant les effets de la peste à Bâle, en Suisse, en 1349.

Photo : Getty Images

Devant l'inquiétude que suscite la progression du coronavirus, le Hollywood Reporter rapportait récemment que le film Contagion, de Steven Soderbergh, était de retour dans le classement des films les plus loués sur iTunes. La fiction s'intéresse aux épidémies et pandémies depuis toujours : on peut penser à La peste, de Camus, aux séries The Walking Dead ou Épidémie, à TVA. Thomas Hellman se penche sur notre hystérie collective à travers notamment la fable Les animaux malades de la peste, de La Fontaine.

La fable nous montre que l’épidémie met la civilisation face à sa propre fragilité, alors elle se remet en question, et dans ces moments de faiblesse ressortent toute l’hypocrisie, la cruauté, la petitesse des êtres humains.

Thomas Hellman

On peut lire au complet la fable Les animaux malades de la peste ici (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi