•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

<em>Je t’écris</em>, le poème d’amour de Gaston Miron

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au samedi à 1 h et le samedi à 19 h)

Je t’écris, le poème d’amour de Gaston Miron

Les deux comédiens sont vus à la table de l'émission, devant leur micro, en train de noter sur une feuille blanche.

Olivier Morin et Émilie Bibeau se transmettent des informations par écrit avant d'interpréter un texte.

Photo : Radio-Canada / Christian Côté

Avec justesse et émotion, Émilie Bibeau et Olivier Morin lisent le poème Je t'écris, de Gaston Miron, tiré du recueil L'homme rapaillé (Nouvelle fenêtre). Selon un sondage non scientifique sur les réseaux sociaux effectué par Émilie Bibeau, ce poème fait partie des plus beaux textes d'amour.

« C’était un incontournable. Miron allait dans toutes les lectures, il était toujours là. On le sentait, on le voyait, il avait une présence qui était vraiment forte. Il a quand même fait des spectacles avec ses chansons, avec des musiciens et tout; il était quand même à l’avant-scène », précise Jean-Paul Daoust sur le poète, disparu en 1996, qui était son ami.

Émilie Bibeau sera au Théâtre du Nouveau Monde dans Les 3 sœurs (Nouvelle fenêtre), d’Anton Tchekhov, du 3 au 28 mars à Montréal. Olivier Morin fera partie de la distribution deTrip (Nouvelle fenêtre), du 6 au 21 mars, au Théâtre Espace libre, à Montréal.

Les autres extraits de textes joués durant l'émission :

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi