Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-Louise Arsenault
Audio fil du vendredi 8 novembre 2019

Même Manal Drissi parle sans cesse du changement d’heure

Publié le

La chroniqueuse sourit à l'animatrice.
Manal Drissi fait rire en parlant de changement d'heure.   Photo : Radio-Canada / Christian Côté

La chroniqueuse Manal Drissi a un peu honte de parler depuis une semaine du passage à l'heure d'hiver. « La trentaine a tapé, c'est plus dur », dit-elle au sujet de la fatigue due à cette modification.

Quand mes parents trop fans de Joe Dassin m’ont traînée en Amérique, ils m’ont parlé des hivers blancs, de mon idole Céline, ils m’ont fait regarder Road to Avonlea, alors que ça se passe en 1903 sur l’Île-du-Prince-Édouard, et malgré que pour premier hiver j’aie vécu l’historique crise du verglas, malgré que Céline était partie à Vegas et qu’on avait en fait de l’eau courante, ma plus grande désillusion à ce jour est qu’une fois par année, quand le jour raccourcit, on change l’heure pour qu’il raccourcisse encore plus, PUIS TOUT LE MONDE FAIT COMME SI C’ÉTAIT NORMAL. Rien ne justifie qu’on se fasse une telle violence.

Manal Drissi

Chargement en cours