•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

  Charles Manson : icône du mal 

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au samedi à 1 h et le samedi à 19 h)

  Charles Manson : icône du mal 

Audio fil du jeudi 22 août 2019
Charles Manson en 1986

Le tueur en série Charles Manson lors d'une comparution en 1986.

Photo : La Presse canadienne / AP

Le 9 août 1969, l'actrice Sharon Tate, mariée à l'époque au réalisateur Roman Polanski, est assassinée par les adeptes du gourou Charles Manson. Mort en 2017, Manson continue pourtant de fasciner les gens, et ses représentations dans la culture populaire pullulent au cinéma, dans les séries télévisées et dans la littérature. Le professeur au Département d'études littéraires de l'Université du Québec à Montréal Antonio Domínguez Leiva revient sur ce scabreux personnage.

Manson s’érige vraiment en mythe d’une façon très curieuse. Il colle au modèle méta narratif que l’historiographie occidentale aime bien, qui est celui de l’apogée et du déclin. Il entre dans une grande dramaturgie de ce qu’auraient été les années 60 avec le contraste entre ses meurtres et le Summer of Love [L’été de l’amour désigne l’avènement de la culture hippie à San Francisco en 1967].

Antonio Domínguez Leiva

• L’acteur Damon Herriman incarne Manson dans le film Once Upon a Time in Hollywood, de Quentin Tarantino (sortie le 26 juillet 2019 au Canada).

• Dans la deuxième saison de la série Mindhunter (disponible sur Netflix depuis le 16 août 2019), Charles Manson est également incarné par l’acteur Damon Herriman.

• La traduction de l’autobiographie de Charles Manson, Charles Manson par lui-même, est parue aux éditions Séguier en juin 2019. La préface est signée par Simon Liberati, qui a écrit le roman California girls en 2016.

• Autre livre qui vient de paraître : Charles Manson et l’assassinat de Sharon Tate, d’Éric Yung, aux éditions L’Archipel (19 août 2019).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi