•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

<em>Histoire d'un casse-noisette</em>, avant tout un roman teinté de noirceur

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au samedi à 1 h et le samedi à 19 h)

Histoire d'un casse-noisette, avant tout un roman teinté de noirceur

Audio fil du mercredi 21 décembre 2016
La couverture du roman d'Alexandre Dumas, <i>Histoire d'un casse-noisette</i>, qui a inspiré le ballet présenté partout dans le monde depuis de nombreuses années, dont à Londres.

La couverture du roman d'Alexandre Dumas, Histoire d'un casse-noisette, qui a inspiré le ballet présenté partout dans le monde depuis de nombreuses années, dont à Londres.

Photo : La Presse canadienne / AP Photo / Alastair Grant / Gallica / Bibliothèque nationale de France

« L'histoire se détache quand même du ballet. [...] Je dirais qu'elle est pas mal plus gore, pas mal plus violente, mais surtout, c'est une histoire qui explore la nuit la plus longue », dit l'auteur-compositeur-interprète Thomas Hellman à propos du roman Histoire d'un casse-noisette et autres contes d'Alexandre Dumas, qui a inspiré le ballet-féérie de Tchaïkovski ainsi que le spectacle présenté depuis 52 ans à la Place des Arts par les Grands Ballets canadiens.

« Ce que nous montre ce conte-là, c’est que Noël est une fête extrêmement complexe, une certaine plongée dans la noirceur, dans l’inconscient », note Thomas Hellman au sujet de l’œuvre d’Alexandre Dumas, parue en 1844.

Référence :

Histoire d'un casse-noisette et autres contes, Alexandre Dumas, 1844

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi