•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

<em>Transparence</em>, de Marc Dugain&nbsp;: la technologie au service de l'immortalité

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

En semaine de 13 h à 15 h
(en rediffusion du mardi au samedi à 1 h et le samedi à 19 h)

Transparence, de Marc Dugain : la technologie au service de l'immortalité

Audio fil du lundi 10 juin 2019
un robot est relié à un humain par des fils

De nombreux militants transhumanistes pensent que l’intelligence artificielle et les nouvelles technologies permettront un jour aux hommes de vivre de façon immortelle.

Photo : iStock

« C'est un grand roman et une critique virulente de notre réalité », assure la membre de notre club de lecture Ludmila Proujanskaia au sujet du livre Transparence, de Marc Dugain. Biz abonde dans le même sens, en disant que l'auteur décrit avec « férocité et acuité » la société française. Seul Ogden Ridjanovic émet des réserves sur le livre dystopique de l'auteur français, qui tente d'explorer les liens entre la révolution numérique, l'intelligence artificielle et le transhumanisme.

Transparence (Nouvelle fenêtre), Marc Dugain, Gallimard, 27 mai 2019

Résumé de l'éditeur : À la fin des années 2060, la présidente française de Transparence, une société du numérique implantée en terre sauvage d’Islande, est accusée par la police locale d’avoir orchestré son propre assassinat. Or au même moment, son entreprise s’apprête à commercialiser le programme Endless, un projet révolutionnaire sur l’immortalité, qui consiste à transplanter l’âme humaine dans une enveloppe corporelle artificielle. Alors que la planète est gravement menacée par le réchauffement climatique, cette petite entreprise en démarrage, qui est sur le point de prendre le contrôle du secteur numérique, pourra-t-elle sauver l’humanité? 

Couverture de livre.

Le livre « Transparence », de Marc Dugain

Photo : Gallimard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi