Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-Louise Arsenault
Audio fil du jeudi 16 mai 2019

Discussion sur le plaisir charnel des musulmanes avec Soumaya Naamane Guessous

Publié le

Elle sourit au micro.
La sociologue et militante féministe marocaine Soumaya Naamane Guessous   Photo : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa

La sociologue et militante féministe marocaine Soumaya Naamane Guessous est de passage à Montréal pour participer à la conférence Femmes en islam :entre charia et réalité sociale Maroc-Québec. On profite de sa visite pour discuter avec elle de la sexualité féminine sous l'islam, du projet de loi 21 et des violences faites aux femmes.

Sexe et Islam
L‘islam ampute-t-il la femme du plaisir sexuel? Non, explique la militante Soumaya Naamane Guessous : « L’islam est la religion qui non seulement ne condamne pas le plaisir sexuel, mais qui le recommande avec force. […] C’est à partir du 13e siècle que la religion s’est instrumentalisée politiquement et que les sociétés ont commencé à priver complètement les femmes de ce besoin naturel. »

Sur le projet de loi 21
La sociologue marocaine se dit peinée qu'une loi sur le port de signes religieux, comme celle que propose le gouvernement actuel, puisse être adoptée. Elle croit que les personnes visées seront majoritairement des femmes voilées. « Je suis une musulmane croyante, mais il ne faut pas diaboliser le foulard. C’est un choix personnel », croit-elle.

À lire :
Au-delà de toute pudeur : la sexualité féminine au Maroc, Eddif, 1988
Printemps et automne sexuels : puberté, ménopause, andropause et vieillesse au Maroc, Eddif, 2001

Chargement en cours