Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-Louise Arsenault
Audio fil du jeudi 9 mai 2019

Sixième débat : l'héritage des œuvres

Publié le

Elles sourient au micro.
Marie-Maude Denis et Manal Drissi sont toujours dans la course du Combat national des livres   Photo : Radio-Canada

Manal Drissi est encore sous l'emprise de sa lecture qui l'a confrontée à elle-même. De synthèse, de Karoline Georges, agit comme un avertissement afin de nous rappeler de soigner notre humanité. Quant à Marie-Maude Denis, elle fait l'apologie de Blaise Ndala, qui, selon elle, est un ajout considérable à la littérature canadienne.

En fermant ce livre, je me suis dit qu’il fallait que je me reconnecte avec mon humanité. Ne devenons pas des robots.

Manal Drissi
Le livre De synthèse pour le Combat des livres 2019, 5 livres, 5 combattants et combattantes de partout au Canada, 1 semaine de débats à Plus on est de fous, plus on lit!.
Le livre De synthèse, de l'autrice Karoline Georges   Photo : Éditions Alto

Autant on a craqué pour Dany Laferrière qui nous faisait découvrir Haïti, autant on a craqué pour Kim Thúy qui nous faisait connaître son Vietnam, on a maintenant Blaise Ndala qui nous fait connaître son Congo, son Afrique. Je veux rendre hommage à la beauté de ses mots, à la poésie de ses phrases, à sa culture incroyable, mais accessible.

Marie-Maude Denis
Le livre Dans capote ni kalachnikov pour le Combat des livres 2019, 5 livres, 5 combattants et combattantes de partout au Canada, 1 semaine de débats à Plus on est de fous, plus on lit!.
Le livre Sans capote ni kalachnikov, de Blaise Ndala   Photo : Mémoire d'encrier

Chargement en cours