•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quatre livres où des femmes surmontent des drames : les choix de Claudia Larochelle

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

Cette émission n'est pas en ondes actuellement.

Quatre livres où des femmes surmontent des drames : les choix de Claudia Larochelle

Audio fil du mardi 30 avril 2019
Photo de Claudia Larochelle

Claudia Larochelle, journaliste et animatrice du web magazine Lire, chroniqueuse à ICI Radio-Canada Première et Télé et auteure

Photo : Courtoisie

« Je cherche des livres qui racontent l'histoire de femmes qui se sont émancipées et surpassées à la suite du décès, de la disparition ou du départ de leur mari. Bref, des femmes qui ont transformé leur drame en grande réussite », demande Katherine Dupont, qui nous écrit sur Facebook. L'auteure et animatrice Claudia Larochelle lui propose quatre lectures qui correspondent à cette situation.

1- L'embellie, Audur Ava Olafsdottir, Zulma, 2012
Résumé de l’éditeur : En ce ténébreux mois de novembre, la narratrice voit son mari la quitter sans préavis et sa meilleure amie lui confier son fils de quatre ans. Qu’à cela ne tienne, elle partira pour un tour de son île noire, seule avec Tumi, étrange petit bonhomme presque sourd et affublé de grosses loupes en guise de lunettes.


2- Un si joli visage, Lori Lansens, Alto 2012
Résumé de l’éditeur : Le jour de ses noces d’argent, seule dans sa maison de Leaford, en Ontario, Mary Gooch, quarante-trois ans, obèse et craintive, attend le retour de son mari. Mais au fond, Mary attend secrètement que sa vie commence enfin, qu’on cesse seulement de lui dire qu’elle a « un si joli visage » en évitant, par gêne ou par politesse, le reste de son corps rond.


3- Les cascadeurs de l'amour n'ont pas droit au doublage, Martine Delvaux, Héliotrope, 2012
Résumé de l’éditeur : Le coup de foudre et la passion ont dégénéré en conflit, puis en guerre, à la vitesse de l’éclair. Pourtant, elle était certaine d’être en train de vivre une grande histoire, l’histoire de sa vie. Les cascadeurs de l’amour n’ont pas droit au doublage, mais elle a pu écrire ce livre – une ultime missive envoyée du front, le champ de bataille de la rupture.


4- Le bruit des choses vivantes, Élise Turcotte, Leméac, 1991
Résumé de l’éditeur : Le père de Maria a quitté la mère de celle-ci, et les voilà toutes deux laissées à elles-mêmes, devant ce gouffre qu’on appelle l’existence. Comment vivre quand, dehors, le monde semble menaçant, que les familles se défont, que des enfants jouent seul dans la rue avec pour toute protection une clé autour du cou, que la solitude des adultes semble irrémédiable malgré les parents, les amis ou les amours qui vont et viennent?

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi