•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La pièce <em>Les murailles</em>, d'Erika Soucy : au cœur des hommes

Plus on est de fous, plus on lit!

Avec Marie-Louise Arsenault

Cette émission n'est pas en ondes actuellement.

La pièce Les murailles, d'Erika Soucy : au cœur des hommes

Audio fil du lundi 1 avril 2019
Elle sourit au micro.

La poétesse, autrice et comédienne Erika Soucy

Photo : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa

« Je ne dénature pas le côté littéraire de l'œuvre. J'ai essayé de garder sa langue, son oralité et sa poésie. » La comédienne et autrice Érika Soucy parle de la pièce Les murailles, une adaptation théâtrale très fidèle à son roman du même titre, paru en 2016. Basée en partie sur l'histoire de son père, cette pièce raconte le quotidien des travailleurs qui se donnent corps et âmes aux chantiers du Nord.

Les murailles (Nouvelle fenêtre), texte et idée originale d'Erika Soucy
Mise en scène : Maxime Carbonneau
Distribution : Gabriel Cloutier Tremblay, Philippe Cousineau, Éva Daigle, Jacques Girard et Erika Soucy
Dates : du 9 au 20 avril 2019 au Théâtre Périscope

Résumé de la pièce : Les murailles, c’est l’histoire d’Erika, une jeune poète ayant grandi sur la Côte-Nord, où les hommes vivent au rythme du navettage (fly-in/fly-out), système de travail leur permettant de revenir à la maison uniquement le temps des vacances.

C’est au cœur du campement des murailles, érigé près de la Romaine-2, que se rend la narratrice pour découvrir le quotidien des hommes qu’elle aime, particulièrement celui de son père, et comprendre enfin les raisons qui les poussent à délaisser leur foyer au profit de la vie de chantier. Parmi eux, Erika avance, ouverte et curieuse, dans cet univers nordique et surprenant d’humanité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi